Bloomberg Businessweek affirme, cinq sources à l’appui, que l’actionnaire majoritaire à 64% du constructeur anglais Aston Martin Investment Dar Co. aurait approché des acheteurs potentiels intéressés à acquérir la marque de prestige.

Parmi les candidats se trouve Toyota, qui aurait engagé un vérificateur afin de réaliser une étude préliminaire d’une semaine portant sur le sujet d’un possible achat d’Aston Martin.

On peut se demander qui dit vrai dans toute cette histoire, comme un porte-parole d’Investment Dar et la directrice des communications d’Aston Martin ont démenti ces informations. Cependant, en sachant que la marque anglaise est la seule à ne pas appartenir à un grand groupe automobile et que la Scion iQ a été utilisée comme base pour la Cygnet (petite citadine de luxe), la rumeur semble avoir du sens.

Parmi les autres options qui seraient considérées : une alliance avec Lotus et un rachat par Tata Motors, propriétaire de Jaguar et de Land Rover qui détient une usine située adjacente à celle d’Aston Martin à Gaydon, au Royaume-Uni.

Un dossier à suivre!

Sources: Businessweek, Zerotohundred

Commentaires Facebook:

commentaires